Assiduité scolaire et absentéisme

Elisabeth Delcamp Minvielle, CPE formatrice ESPE Bordeaux -retraitée-, répondait dans cet article aux questions de MILANESI Antony, Journaliste au magazine des CAF Vies de famille. Nous le mettons aujourd’hui en discussion.

/… il nous faut partir du principe (constat même pourrais je dire) que les absences et les retards s’inscrivent en priorité et dans 99,99 % dans un contexte à 3 niveaux relationnels, chacun d’eux ayant à voir avec la question du « bien être » et de la « place » du jeune à ces différents niveaux …/… L’environnement de l’enfant ou du jeune à l’extérieur de l’établissement, ses conditions de vie, ont une incidence sur la « qualité de sa présence à l’école » mais, de mon point de vue, ces éléments ne sont pas déterminants pour installer le jeune dans un processus d’absentéisme voire de rupture scolaire.

onglet Veille documentaire/professionnelle