La lettre de l’ANCpE

Publication ANCpE – avril 2021 –

>> Vie de l’association

Le comité directeur

Nous ouvrons cette lettre à l’attention des futurs étudiants et futures étudiantes qui vont vivre la N-ième réforme des concours de l’éducation nationale, et en particulier bien entendu celui de CPE, dès la session 2022. Trois publications du ministère précisent les modalités et le contenu des épreuves du concours : l’Arrêté du 25 janvier 2021 ANCPE lettre avril 2021 BO concours CPE joe_20210129_0025_0009 ; une note de commentaires concernant les épreuves d’admissibilité et d’admission ANCPE lettre avril 2021 sujet0_cpe_externe_note_commentaire_1399354 ; des Exemples de sujet pour la deuxième épreuve écrite d’admissibilité ANCPE lettre avril 2021 sujet0_cpe_externe_admissibilite_1399352. Neutralité oblige, nous ne commenterons pas à cet endroit cette nouvelle réforme de la formation et des épreuves de recrutement. Nous publierons néanmoins toute remarque, réflexion, questionnement, billet d’humeur, transmis par nos lectrices et lecteurs. N’hésitez pas à nous en faire part  via contact.ancpe@gmail.com

Ces derniers jours dans notre “boite aux lettres” contact.ancpe@gmail.com, des encouragements à poursuivre nos publications et deux demandes de diffusion auxquelles nous avons décidé d’accéder.

  • Un “billet d’humeur” d’une collègue CPE au message du ministre de l’ENESR dont vous avez toutes et tous été destinataires. Nous le reproduisons en intégralité ci-contre : “Envoi le 16 mars 2021 sur les boîtes professionnelles des CPE de France et de Navarre, un message de notre ministre nous renouvelant son soutien et sa confiance au travers d’une petite vidéo dont il a le secret. Il nous y annonce l’augmentation de notre indemnité forfaitaire annuelle à 1450 soit 236 euros en plus pour “la juste reconnaissance de vos missions et de votre rôle éducatif, central pour la formation de l’élève et la cohésion de l’établissement”. Cf arrêté du 12 mars publié au journal officiel du 14 mars. Ceci, selon lui, en remerciement pour notre “travail remarquable” durant la crise sanitaire soit une plus value de 20 euros par mois sur nos paies. Quelle aubaine ! Et en parallèle le projet passant inaperçu de la suppression de l’indexation de notre indemnité forfaitaire sur la valeur du point indiciaire de la fonction publique. Cela commence à faire beaucoup, après nous avoir oublié au sujet de la prime d’équipement informatique”.
  • Une sollicitation de Pierre-Philippe Bureau, Directeur des Éditions et Revue EP&S, www.revue-eps.com, concernant la sortie du dernier ouvrage de Dominique Daumail, YOGA, dans la collection De l’école aux associations  le 18 mars 2021. ANCPE lettre avril 2021 demande de publication yoga Ci-contre la 4ième de couverture : Favorable à la fois au bien-être et aux apprentissages, la pratique du yoga développe la concentration, la confiance en soi, l’équilibre, la respiration et une meilleure gestion des émotions. Après des initiatives individuelles et des partenariats associatifs menés dans le cadre scolaire, le yoga figure désormais dans la liste des APSA des programmes d’EPS du lycée. Il contribue en outre à la préparation des sportifs et a été mis en avant dans le contexte récent d’isolement. Après une approche historique et culturelle, cet ouvrage propose 12 séances d’apprentissage illustrées articulant 144 postures de hatha yoga, ainsi qu’une démarche d’évaluation complète intégrant la préparation au baccalauréat. Une séance de yoga nidra est également présentée en vue de favoriser la relaxation et la conscience corporelle des élèves. L’apprentissage du yoga permettra à toutes et à tous de vivre une expérience formatrice pour le corps comme pour l’esprit conduisant à développer de façon lucide et autonome ses ressources et à acquérir la culture d’une pratique physique régulière et durable. Feuilleter un extrait.

Appel à contribution : nous envisageons de donner à notre “lettre du mois” de mai 2021, une priorité à des articles sur l’évaluation et plus précisément sur l’évaluation par compétences et à ce titre, toute communication de nos adhérent.es ou membres d’honneur, sera bien venue sur  contact.ancpe@gmail.com

>> Point Médias 

Alors que l’actualité sociale a mis la focale ces dernières semaines sur les conditions de recrutement et de travail des personnels “de vie scolaire” comme les assistants d’éducation, nous relayons ici le témoignage d’une Accompagnante d’élèves en situation de handicap, AESH. AESH ou le mirage de l’école inclusive. Portrait collectif et inclusif  ANCPE lettre avril 2021 inclusion témoignage AESH publié le 8 avril dernier, par Les cahiers pédagogiques dans Les cahiers du jeudi, par Monique Royer 

« Écouter les élèves : le travail de la vie scolaire renforcé par la crise sanitaire» Tribune Publiée le 12 janvier 2021 dans  Le Monde de l’éducation. Catherine Reverdy, Chargée d’étude et de recherche à l’Institut français de l’éducationENS de Lyon. “Alors qu’ils sont relativement dévalorisés dans la « hiérarchie symbolique » des différents personnels et dans l’organisation des établissements, le rôle « primordial » des personnels de vie scolaire » est mis en lumière depuis dix mois” selon Catherine Reverdy, à retrouver ou à écouter si abonnés au Monde de l’éducation  ANCPE lettre avril 2021 écouter élèves  Un rapport de recherche intégral de Catherine Réverdy a été publié dans la lettre de février et est rappelé ci-dessous dans “actualité éducative”, tant il nous apparaît comme essentiel de rappeler les enjeux de la fonction de CPE..

La dernière édition de l’enquête européenne sur les Valeurs, qui permet notamment de comparer les valeurs des jeunes depuis 40 ans, vient de donner lieu à un ouvrage collectif édité par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire, INJEP, Générations désenchantées ? Jeunes et démocratie à la Documentation française. Coordonné par Laurent Lardeux, chargé d’études et de recherche à l’INJEP, et Vincent Tiberj, professeur des universités Sciences Po Bordeaux et chercheur au Centre Émile Durkheim. Publié le 22/03/2021. Entre désenchantement politique et ré-enchantement démocratique, les jeunes Français exprimeraient, au-delà d’une défiance à l’égard des institutions et du personnel politique, des aspirations fortes pour une démocratie renouvelée, plus juste et plus inclusive. ANCPE lettre avril 2021 générations désenchantées jeunes et démocratie

Dans Les cahiers de recherche du Girsef  Le numérique va-t-il révolutionner l’éducation ? par Benoît Galand, docteur en psychologie et professeur en sciences de l’éducation, Université de Louvain. Quelle place donner au numérique et à l’informatique en éducation ? Le débat est vif …/… L’objectif de ce texte est de faire une synthèse des études concernant les effets du numérique sur les élèves. ANCPE lettre avril 2021 numérique révolutionner éducation Girsef

Sujet toujours sensible, l’évaluation fait l’objet du n° 568 des Cahiers pédagogiques, avril 2021. L’évaluation pour apprendre Dossier coordonné par Sylvie Grau et Isabel Pannier. Sans évincer la dimension critique des débats sur l’évaluation, notre dossier, précisent les auteurs, est centré sur le lien entre l’évaluation et les apprentissages du point de vue de l’élève, pour mieux comprendre en quoi ce jugement permet à l’élève d’avancer, par son effet sur sa motivation, ou sur ses connaissances et compétences. Lien vers le sommaire du dossier et sa présentation par les coordonnatrices. ANCPE lettre avril 2021 cahiers pédagogiques sommaire-568 

>> Témoignages professionnels et Outils pédagogiques

Publications proposées par les membres du bureau de l’ANCpE, ses adhérent.es et/ou membres d’honneur et donc réservées pour la plupart aux abonnés dans les onglets correspondants sur le site.

Fiche de lecture, avril 2021. Proposée par Clotilde Noizillier sur l’ouvrage d’Yves GUEGAN, ancien professeur de lettres, est actuellement psychosociologue. Formateur des enseignants de CFA (Centres de Formation des apprentis).  Les ruses éducatives: 100 stratégies pour mobiliser les élèves, publié en 2013 collection Pédagogies. onglet fiches de lecture- Une édition plus récente est parue en 2018 sous le titre Les ruses éducatives : Agir en stratège pour mobiliser les élèves.

Fiche de lecture, avril 2021. Proposée par Christine Focquenoy, membre du bureau de l’ANCpE, Chercheuse associée, laboratoires CREHS et CIREL de Lille. Expériences des confinements par les adolescents ruraux. Des conséquences inégales sur les sociabilités, scolarités et aspirations. De Yaëlle Amsellem-Mainguy et Pauline Blum, respectivement chargée de recherche et chercheure associée à l’INJEP -onglet fiche de lecture- et lien vers l’article dans son intégralité ANCPE lettre avril 2021 CF IAS47_covid-et-ados-en-milieu-rural

Outils pédagogiques, avril 2021. Suite N°5 de la publication de ressources concernant l’inclusion des enfants à besoins éducatifs particuliers porteurs de handicap(s) par Françoise Cresté, psychologue scolaire, enseignante référente handicap puis enseignante spécialisée au Centre Ressource Autisme Aquitaine. onglet outils pédagogiques – 

Françoise Cresté et nous même restons très attentives à la lecture de vos retours d’expériences, remarques, suggestions.             Pour accompagner cet outil professionnel : le dossier n° 526 des Cahiers pédagogiquesInclure tous les élèves Que faire pour l’école refondée inclusive ? coordonné par Élisabeth Bussienne et Évelyne Clavier qui concluent leur présentation du dossier par ces mots “Il n’y a pas de solutions faciles et toutes prêtes, mais s’offre à nous un vaste champ de possibles à explorer. Nous vous invitons à entrer dans notre dossier pour y découvrir comment se pense et s’expérimente l’école dans sa nouvelle dimension inclusive”  ANCPE lettre avril 2021 Inclure tous les élèves revue cahiers pédagogique ; une recherche publiée en 2011 L‘inclusion en classe ordinaire des élèves en situation de handicap. Effet de la visibilité du handicap et de l’expérience d’intégration sur la représentation sociale du handicap chez de jeunes collégiens de Harma Kahina, Gombert Anne, Roussey J-Yves et Thomas Arciszewski. Cette recherche a pour objectif de repérer l’impact de l’intégration en milieu scolaire ordinaire de collégiens en situation de handicap sur la représentation sociale du handicap des autres élèves de la classe.ANCPE lettre avril 2021 Inclusion TFE  ANCPE lettre avril 2021 Inclusion représentation handicap TPE

Concours, avril 2021. Pas de publication récente concernant la préparation des épreuves orales, identiques à la session 2020. Vous pouvez vous reporter aux publications mensuelles de l’année 2020 : conseils méthodologiques, sujets et proposition d’éléments de correction. -onglet concours-

>> Regards sur l’actualité éducative 

Dans le Rapport d’enquête publié par l’Institut français de l’Éducation, l’Ifé, décembre 2020, concernant Les effets du confinement sur l’activité des Conseillers Principaux d’Éducation et des Coordonnateurs Réseau d’Éducation, ANCPE lettre avril 2021 effet confinement sur activité CPE Dossiers de l’IFE le suivi et l’accompagnement des élèves arrive en tête des difficultés décrites par les répondants, suivi de près par le manque de pilotage et de concertation et la collaboration avec les enseignants pour suivre les élèves. Portant -seulement pourrions nous dire- sur 33 réponses de CPE, des éléments significatifs sont néanmoins relayés par les auteurs du rapport : difficile de favoriser le lien entre élèves et enseignants et d’accompagner les élèves sur le plan éducatif ; de favoriser le lien entre établissement et familles ; de contribuer à l’organisation du travail personnel des élèves ; de les accompagner dans leur orientation ; de diffuser des informations en lien avec leur assiduité ; incapacité à pouvoir motiver, remobiliser les élèves à distance ; impuissance ou peu d’impact face aux élèves ne travaillant pas ou trop peu (…).

Ces difficultés dans la mise en œuvre de notre activité professionnelle nous éclairent en creux sur un des risques majeurs de “cette mise à distance”, à savoir le décrochage scolaire, qu’en janvier 2021 le ministère estimait -en lien direct avec le confinement- à 4,7% en collège, 3% en lycée général et 9,7% en lycée professionnel. Nous attendons toutes et tous que les conditions soient réunies pour que nous vivions la rentrée de septembre 2021, à juste distance professionnelle et à visage découvert, et pourquoi pas de manière festive en prenant le temps de donner du sens à l’hospitalité. Et nous savons également que LA question éducative sera, dès les premiers temps de l’accueil, de travailler individuellement et collectivement à une solide “accroche scolaire” de toutes et de tous et au “raccrochage” de celles et ceux qui seraient en souffrance voire en déshérence.

Aussi et peut être plus qu’à toute autre période, il nous faudra préparer cette rentrée : penser avant d’agir, anticiper pour mieux prévenir, cela suppose de remobiliser nos connaissances, de chercher de nouvelles ressources scientifiques. Non pas nécessairement pour construire et/ou innover dans des outils toujours plus chronophages quel que soit le support, non pour multiplier fiches de suivi et autres outils d’accompagnement, mais peut être juste dans un premier temps réfléchir, seul et à plusieurs, pour trouver les mots justes, les situations éducatives les plus pertinentes et “accrocheuses” pour donner à toutes et tous l’envie de s’asseoir en classe, de participer à la vie collective et de rester. Entrer, Rester, Persévérer et faire communauté !

Saisissons nous pour cela de ce que le rapport d’enquête de l’Ifé a également mis à jour, comme aspects positifs du confinement : le renforcement du lien, quand il a pu se créer, avec les élèves et leurs familles et les marques de reconnaissance de ces dernier.es ; les relations et la collaboration avec les autres professionnels ont été globalement renforcées ; les échanges intra et inter-métiers ont globalement été des appuis pour les CPE. 

Comme dans chacune de nos lettres, nous partageons avec vous et ci-dessous quelques articles universitaires ou issus de recherches-action que nous avons re-découverts en nous intéressant à cette question du décrochage et plus généralement aux questions qui entourent et expliquent cette problématique récurrente et ravivée par le confinement. 

En premier lieu, des éléments de compréhension du processus de décrochage, un rappel des principes et démarches de remédiation et/ou de prévention.

  • Un article de Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières, 2009. Le décrochage scolaire. Pour les auteurs,“il importe de garder en tête que le décrochage scolaire est un phénomène social complexe et multidimensionnel. Les actions, qu’elles aient un caractère préventif ou curatif, doivent s’effectuer sur plusieurs plans pour être réellement efficaces. Il est nécessaire de tenir compte des besoins particuliers des élèves à risque, de collaborer avec les parents et de travailler de façon continue à améliorer le climat de classe et le climat de l’école”.ANCPE lettre avril 2021 Le-décrochage-scolaire
  • Dans les Nouveaux cahiers de la recherche en éducation, Volume 22, numéro 2, 2020, un article de Barthélémy Véronique, Maitre de conférences HDR, LISEC et INSPE Lorraine, Le dispositif de remédiation et de lutte contre le décrochage scolaire : ou comment repérer et accompagner le lycéen dans son parcours scolaire ?  Prenant appui sur l’expérience menée dans une cité scolaire, Véronique Barthélémy a étudié en quoi le « dispositif de remédiation et de tutorat », destiné aux lycéens en difficulté à risque de décrochage, peut changer leur rapport à l’école et permettre leur raccrochage. A signaler, l’autrice considère “les élèves comme des informateurs capables de relater leur pratique et d’y réfléchir”. Et de préciser que “les élèves ayant participé à la recherche ont vu leurs résultats progresser scolairement et méthodologiquement, ont réintégré leur lycée et développé la confiance en eux”. ANCPE lettre avril 2021 décrochage scolaire NCRE
  • Le réseau PERISCOPE Plateforme Echange Recherche et Intervention sur la SCOlarité : Persévérance et Réussite, Québec, a traduit en mai 2018, un article de l’Institute for Education Sciences (IES) (2017). Prévention du décrochage scolaire dans les écoles secondaires. Le résumé ANCPE lettre avril 2021 wwc_prevention_decrochage_2017_traduction_periscope_2018 présente les recommandations et les données de recherche qui figurent dans le guide complet -téléchargeable gratuitement en version anglaise, pour une description complète des recommandations et davantage de conseils pratiques -. Indication significative des auteurs “Les trois premières recommandations sont complémentaires et seront plus efficaces si elles sont implantées simultanément dans tous les types d’écoles secondaires, alors que la quatrième recommandation devrait d’abord être implantée dans les écoles qui présentent un taux de décrochage scolaire élevé, cela afin de faciliter l’implantation après coup des trois premières recommandations”.
  • Un dossier de synthèse sur la Conférence de comparaisons internationales  Comment agir plus efficacement face au décrochage scolaire ? organisée les 9 et 10 novembre 2017 par le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) et le Centre international d’études pédagogiques (Ciep) en partenariat avec le Centre de recherche en éducation de Nantes (CREN –université de Nantes), publications décembre 2017. ANCPE lettre avril 2021 CNESCO 171208_Dossier_Synthese_Decrochage_scolaire Nathalie Mons professeur de sociologie et présidente du Cnesco, souligne dans son introduction que la conférence s’est particulièrement penchée sur “le temps des premiers signes du décrochage dans l’établissement scolaire, l’époque fragile dans la carrière scolaire du jeune où tout est encore possible mais la bascule hors de l’école possiblement proche” sans négliger pour autant le fait que la recherche “pointe du doigt également un «effet-établissement» significatif : un faible sentiment d’appartenance à son établissement scolaire est ainsi en France très associé à l’absentéisme”, cette dernière étant classée “en tout dernier des pays de l’OCDE sur cette perception d’une bonne intégration dans l’école”.   Pour compléter votre lecture, Les préconisations du Cnesco développées au regard des éléments contenus dans le dossier de synthèse. ANCPE lettre avril 2021 CNESCOPreconisations_Decrochage_scolaire  Et pour aller encore plus loin, une Revue Documentaire Prévention et intervention : comment agir efficacement face au décrochage scolaire ? réalisée par Hélène Boucher pour le CNESCO en prévision de la conférence citée ci-dessus et qui fournit “un aperçu des publications sur le décrochage scolaire et lutte contre le décrochage dans les pays de l’OCDE et en Europe, pour la plupart publiées après 2010”. ANCPE lettre avril 2021 CNESCO bibio decrochage
  • Un Rapport d’évaluation publié par l‘Institut français de l’Éducation, l’Ifé, concernant Le plan régional en faveur des jeunes pour le raccrochage en formation et pour l’emploi, Avril 2015 Région Rhône Alpes. Auteurs du rapport JeanMarc Berthet, sociologue, Stéphane Kus et Sylvie MartinDametto, Chargé-e-s d’études,Centre Alain-Savary, Bénédicte SixTouchard Ergonome. Coordination Centre AlainSavary Institut Français de l’Éducation (Ifé). ANCPE lettre avril 2021 IFE Raccrochage 2015 Cette expérimentation en Rhône-Alpes répondait à un appel à projet plan de raccrochage. L’intérêt de celui-ci, soulignent les auteurs est certainement “d’avoir donné des moyens aux acteurs locaux volontaires de dépasser la seule logique du discours et de la prescription pour réellement aller “se frotter” aux jeunes “décrochés”, avec toutes les difficultés, remises en question, essais et erreurs, réajustements que cela implique”. Nous relevons à la lecture du chapitre des Conditions de réussite pour de futurs porteurs de projets, que celles-ci soulignent des éléments récurrents en matière d’action concertée entre partenaires : s’appuyer sur des structures ressources pour étayer le travail des professionnels ; bénéficier de moyens financiers et de moyens humains ; clarifier et institutionnaliser les différentes fonctions ; clarifier la position des partenaires sur le sujet des discriminations voire former ses parties prenantes ; s’appuyer sur les compétences professionnelles existantes.

En second lieu, quelques articles pour rester vigilant.es quant à l’observation, le recueil et la lecture de quelques indicateurs directement liées au processus de décrochage.

  • Un extrait -pages 18 à 21- d’une publication de Maryse Esterlé, publiée dans Après-demain N° 16 2010, Absentéisme, violences scolaires et sécurité à l’école. Dans une conclusion toujours d’actualité, l’autrice rappelle avec conviction combien les recherches effectuées, tant sur la prévention du décrochage scolaire que sur celle des violences et des manifestations d’indiscipline, concluent toutes à l’importance de l’interconnaissance entre élèves et personnels scolaires, de la stabilité et de la cohésion des équipes éducatives et pédagogiques, du centrage sur les apprentissages et de la formation à la citoyenneté. Mais elles ne pèsent pas lourd face aux tendances politiques observées aujourd’hui”. ANCPE lettre avril 2021 absentéisme, violence, APDEM_016_0018
  • Une publication de Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières, Les comportements perturbateurs à l’école : mieux les connaître pour mieux intervenir. Des élèves en nombre croissant éprouvent des difficultés à s’insérer harmonieusement dans la vie de l’école. Après avoir montré ce qui différencie fondamentalement les problèmes de comportement et les troubles de comportement, ce texte aborde tour à tour les différents types de problèmes et de troubles de comportement, qui contribuent indéniablement à miner le climat éducatif. Le personnel aussi bien que les élèves sont touchés par leurs conséquences (réduction du temps d’apprentissage, difficultés relationnelles entre les élèves, entre les enseignants et les élèves, etc.). Mais les auteurs nous interpellent également sur leur fonction adaptative, soit leur rôle dans le maintien d’un équilibre relatif du jeune avec son environnement. Ainsi, les difficultés comportementales pourraient jouer le rôle d’un symptôme qui témoigne de difficultés peut-être plus importantes vécues sur d’autres plans. ANCPE lettre avril 2021 Les-troubles-de-comportements
  • Une entrevue de Nadia Rousseau, professeure en adaptation scolaire à l’Université du Québec à Trois-Rivières L’estime de soi et les troubles d’apprentissage Publié le 22 juin 2016 par Laurie Pageau, RIRE réseau d’information pour la réussite éducative. Nadia Rousseau fait ici le point sur l’estime de soi des élèves atteints de trouble d’apprentissage. Pour écouter cette entrevue voir page 2 de ce lien  ANCPE lettre avril 2021 estime-de-soi et apprentissage
  • Des résultats de recherche menée par Marie-Ève Lacroix et Pierre Potvin, Université du Québec à Trois-Rivières sur La motivation scolaire qui, au delà des capacités, est nécessaire pour réussir. Si les élèves ne peuvent avoir le même niveau de motivation en tout temps, quelles que soient les circonstances et la tâche à accomplir, les intervenants scolaires, dont les CPE, peuvent contribuer à son développement. Intervenir sur les sources de la motivation en se préoccupant des éléments suivants : favoriser une perception positive chez les élèves de la valeur des activités ou de la matière (intérêt, importance et utilité) et soutenir le développement du sentiment d’efficacité interpersonnelle et du contrôle exercé par les élèves sur les tâches d’apprentissage. ANCPE lettre avril 2021 La-motivation-scolaire

Enfin, des articles permettant de questionner les pratiques professionnelles et les politiques d’établissements, elles mêmes questionnées par la complexité du processus de décrochage.

  • Une note publiée par Le Centre de recherche en éducation de Nantes, CREN, n°32 Septembre 2020La bientraitance pédagogique. Une relation de confiance partagée, une attention ajustée de Marie-Pierre Bidal-Loton, psychologue clinicienne, enseignante, docteure en Sciences de l’Éducation. Extrait en suivant ce lien ANCPE lettre avril 2021 Bientraitance pédagogique Bidal_Note-du-CREN-32 .  Au regard de l’actualité nous dit l’autrice, elle s’est penchée sur “les conditions de travail qu’offre l’école aux élèves dont la souffrance scolaire augmente (Moro & Brison, 2016). En effet, ces enfants qui expriment une symptomatologie que l’on serait tenté de nommer « Burn-out scolaire » décrochent”.  Lien vers l’intégralité de la thèse ANCPE lettre avril 2021 bientraitance thèse 2020 LOTON
  • Un article de Nathalie Mikaïloff, Enseignante, chercheure, INSPE Aix Marseille. L’attention au bien-être de l’élève par le CPE accompagnant. Une approche multidimensionnelle et bienveillante au service de l’épanouissement individuel et collectif des élèves. Cet article s’appuie sur une étude compréhensive de la posture du CPE accompagnant et met en évidence les attributs d’une relation éducative éthique et responsable qui contribue au développement du bien-être de l’élève. La démarche pédagogique présentée s’inscrit dans une approche relevant de l’éthique du « care » pour tenter de concilier une forme de bienveillance relationnelle avec l’objectif de socialisation des élèves.ANCPE lettre avril 2021 attention au bien être CPE
  • Un article publié le 29 septembre 2014 par Bruno Hubert, Le mentorat pour favoriser la persévérance scolaire des jeunes. Une approche, de plus en plus populaire selon l’auteur, qui offre à des jeunes ciblés l’occasion de vivre une relation à long terme avec un adulte significatif, ce qui peut contribuer à améliorer leur développement, leur fonctionnement et leur persévérance à l’école. Après avoir défini le mentorat en milieu scolaire, décrit ses avantages et les effets qu’il peut avoir sur les jeunes, l’auteur présente un Guide d’implantation d’un programme de mentorat en milieu scolaire, élaboré par le centre de transfert pour la réussite éducative du Québec, CTREQ, en collaboration avec Pierre Potvin (UQTR), pour aider les intervenants des écoles (primaires et secondaires) à mettre sur pied un programme de mentorat de qualité. ANCPE lettre avril 2021 persévérance scolaire mentorat
  • Le n° 568 de L’Actualité de la recherche, du 2 avril 2021, revient sur La pratique réflexive : pour une prise de conscience des gestes professionnels.  Si la réflexivité ne s’apprend pas spontanément ni en solitaire et nécessite d’être développée ou guidée en formation initiale (et assurément prolongée en formation continue), elle peut être prolongée au-delà de cette première phase, dans l’après-coup de l’analyse de la situation faite dans l’action. Cette façon de procéder permet d’identifier des « routines », des « schèmes d’action » ou « habitus », pour reprendre les concepts du psychologue Jean Piaget ou du sociologue Pierre Bourdieu, et de concevoir des grilles d’analyses. Philippe Perrenoud parle plutôt de « grilles d’interprétation » ou de « modèles d’intelligibilité du réel ». Pour ce chercheur, ces instruments de réflexion sont nécessairement adossés à une approche méthodique et systémique du réel et de l’action. La praticienne ou le praticien doit inévitablement mobiliser des savoirs (on ne réfléchit pas dans le vide) qui permettent d’analyser une réalité complexe. Ce sont ces savoirs qui permettent d’isoler des variables, de comparer, de mettre en relation et de formuler des hypothèses.ANCPE lettre avril 2021 Pratique réflexive Revue cahiers pédagogiques

>> Adhésion

Se fait simplement en allant sur notre site ancpe.com puis via Paypal ou en téléchargeant un bulletin d’adhésion et en l’adressant avec votre paiement par chèque à la trésorière Elisabeth Delcamp Minvielle 7 le Gris Sud 33490 Saint Martial.

Seule association professionnelle des CPE, l’adhésion et la participation à la vie de l’association sont néanmoins ouvertes à d’autres personnes ayant des convictions et des préoccupations proches et qui souhaitent rejoindre notre réseau réflexif sur l’évolution du système scolaire, ou soutenir par un don l’association.

A très bientôt de vos nouvelles !

Nous comptons sur vos propositions d’articles, témoignages, outils, fiche de lecture, questions, suggestions, etc…. sur les thèmes de votre choix !

À transmettre à Clotilde Noizillier Clotilde.Noizillier@ac-reims.fr

et directement à notre adresse contact.ancpe@gmail.com

Et pour recevoir chaque mois gratuitement la lettre du mois inscrivez-vous ! Page d’accueil de notre site ancpe.com

Suite du “photo langage” avec

quelques prises instantanées et à moins de 50 m, de porte à jardin,  

 

à 9,750 kms, de porte à canal,   

au delà des 10 kms, pour motif impérieux : rêver !