Méthodologie

Méthodologie de la dissertation 2012

Méthodologie de la composition 2012

 

Méthodologie pour la composition

Méthodologie pour la dissertation

 

La méthode de la composition

7 juin 2010

Ces renseignements vous sont proposés à titre indicatif et viennent compléter la formation et les renseignements éventuels que vous auriez déjà sur la façon de traiter cette épreuve. Ils ne sont pas exhaustifs.


Composition : Fiche de synthèse

Une étude de dossier requiert des capacités d’analyse, de réflexion pour articuler avec justesse documents et connaissances personnelles.
1. Identifier le thème à traiter et les connaissances à mobiliser à partir du titre.
2. Lecture des questions : recherche du sens et identification du type de question pour élaborer une articulation judicieuse et trouver une problématique ( si nécessaire ).
3. Évaluer le temps à consacrer à chacune des questions ( gestion du temps ).
4. Lecture critique des documents et élaboration d’un tableau synthétique mettant en relation les questions, les éléments de réponses issues des textes et les connaissances personnelles.
5. Rédiger des réponses en combinant connaissances personnelles et documents avec un souci de simplicité, de concision et d’efficacité. Le choix du vocabulaire est déterminant. Attention à éviter l’effet catalogue. Veiller à la cohérence de l’ensemble par une qualité du plan, une habileté des transitions.
6. Se relire.

Comment évoquer l’action du C.P.E ?

A)  Comment évoquer l’action du CPE ?

a) Le CPE a deux types de positionnement :

Il peut être initiateur ( pilote, responsable dans un projet VS ) ou associé (partenaire dans un projet pluri catégoriel ).

b) Le CPE évolue dans différents temps professionnels :

Niveau 1 : l’urgence, le temps de la VS , le quotidien, le CPE doit prendre de la distance pour anticiper, réagir mais pas dans l’impulsivité…
Niveau 2 : le calendrier normal de l’EPLE : c’est-à-dire le déroulement de l’année avec les obligations ( sensibilisation aux élections de délégués, élections, formation des délégués, préparation des conseils de classe., CA, CVL )
Niveau 3 : le temps des projets à moyen et long terme : capacité à initier des projets, à innover.

c) Une lecture axiale

Envisager les actions du CPE selon deux axes.
Le premier : les publics de la dimension individuelle à la dimension collective.
Le deuxième renvoie à la temporalité de l’agir qui va de l’action immédiate à la prévention.

Prévention
Action
Groupe
Individu

On passe en revue tous les niveaux d’actions et leur temporalité, si on ne néglige aucune aire.
MAIS : lecture qui ne spécifie pas la nature des relations avec les autres acteurs, puisque l’on est centré sur l’action par rapport à un public.
Il faudra donc penser à redéfinir l’interaction avec les autres acteurs de l’EPLE.

d) Une lecture par compétences

Dérive du référentiel de compétences / de la circulaire de 1982.
Avantage : on a l’aspect participatif avec les autres acteurs
Inconvénient : on peut être distancié des élèves et des niveaux d’action dans le temps.

e) Une lecture systémique

Intérêt : mettre en lumière les relations entre les acteurs :
L’action du CPE peut être découpée en un système comprenant 3 aspects distincts mais liés :
- La philosophie : l’éthique de l’action, la perspective politique et éducative.
Elle définit la raison d’être de ce système, ce à quoi il doit répondre, elle donne du sens au fonctionnement de ce système, oriente les actions de chacun.
- Le traitement : L’action elle-même, la résolution du problème, ce qui est fait. C’est la réponse factuelle au problème évoqué dans la philosophie ( ou la perspective éducative )
- La régulation : c’est ce qui permet au système de fonctionner, elle assure les conditions matérielles du traitement ( intervenants, budget, convocation des élèves… ).
- L’évaluation : comparer ce qui est produit avec l’objectif de ce système.
Avantage : vision dynamique de l’action de plusieurs acteurs : le CPE peut intervenir à chacun des niveaux ou à un seul, permet de disséquer l’action de chacun  ET SURTOUT :

PERMET DE NE PAS OMETTRE LA DIMENSION ETHIQUE DES ACTIONS ENGAGEES, CETTE PERSPECTIVE EDUCATIVE COMME CONSTANTE DE L’IDENTITE DU CPE ET QUI LEGITIME SON ACTION.

Evaluation
Philosophie
Traitement
Régulation

- Quelle que soit la lecture choisie : IL FAUT S’ASSURER QUE L’ON REPOND TOUJOURS A :
- POURQUOI
- COMMENT
- AVEC QUI ?
- A AJOUTER : les documents / la bibliographie / vos expériences

Les documents : l’analyse et votre lecture de l’action du CPE s’appuient sur les documents du dossier, en évoquant même si c’est le cas, leur lacunes ou les éléments de débat qu’ils suscitent.
La bibliographie : citations et rappels sont à utiliser
Les expériences : ( le stage : base de données de solutions possibles, actions dans lesquelles vous avez été impliqués)

La méthode de la dissertation

Attention, mise en garde : Ces renseignements vous sont proposés à titre indicatif et viennent compléter la formation et les renseignements éventuels que vous auriez déjà sur la façon de traiter cette épreuve. Ils ne sont pas exhaustifs.

LES DIFFERENTES ETAPES A RESPECTER :

1. Analyser le sujet :  

 1. Repérer le type de sujet : prise de position personnelle et argumentation, commentaire et appréciation d’une citation, explicatio d’une formule.
2. Délimiter le domaine général et le ou les problème(s) particulier (s).
3. Repérer les mots-clés et les idées implicites .

2. Traiter le sujet : 

 1. Répondre à la problématique du sujet c’est à dire identifier le problème posé par le sujet et le formuler de manière à pouvoir le résoudre.
2. Concevoir un texte argumentatif construit pour convaincre selon une stratégie d’argumentation.

3. Construire un plan : 

 1. C’est choisir en fonction de la problématique un itinéraire qui conduit au but que l’on s’est fixé.
Le plan doit répondre à deux principes :
1. un principe d’organisation d’ensemble : thèse, réfutation, synthèse.
2. un principe d’organisation interne : progression dans l’argumentation, thèse et réfutation se répondent , arguments illustrés par des exemples pour bâtir une progression.
2. Le plan constitue la charpente du devoir ; il doit impérativement avoir la structure suivante :
i.Introduction
ii.Développement
iii.Conclusion

LA CONSTRUCTION DU DEVOIR :

1. introduction :

elle comporte trois parties :
* présenter le texte et son auteur : nature du texte,qualité de l’auteur, ouvrage dont est tiré le texte…
* définir la problématique en posant une question générale et pertinente sur le sujet. C’est un exercice de reformulation.
* Annoncer le développement : c’est donner sous forme d’interrogations directes ou indirectes, l’ordre des thèses qui seront développées en réponse à la problématique.
* L’introduction ne contient pas de réponse à la problématique
* L’introduction n’est ni un commentaire ni une explication linéaire du texte proposé.

2. Développement :

Le plus souvent en deux parties :
* Analyse et explicitation du sujet : idées directrices, arguments, exemples et liens logiques utilisés
* Développement de votre argumentation en fonction de la question posée.
i.   Cette partie engage votre point de vue et doit apporter une réponse à la problématique ;
ii.  Chaque argument avancé doit être illustré par un exemple ce qui permet d’aboutir à une conclusion partielle. De conclusions partielles en conclusions partielles votre thèse se construit progressivement.

3. Conclusion :

C’est l’aboutissement du devoir
Elle doit récapituler le contenu de la démonstration.
Elle contient une réponse à la question formulée dans l’introduction.
Elle doit élargir la question traitée pour montrer que la réponse donnée n’épuise pas pour autant le problème.

 

Inscription Newsletter    Mentions légales   |    Gestion - MàJ le 12/08/2017    |    Déclaration CNIL 1550636     rss