Concours externe CPE- Session 2010

DISSERTATION

Le philosophe Henri Pena-Ruiz conclut son ouvrage Qu’est-ce que l’école ?, Gallimard Folio actuel inédit, 2005, par ce paragraphe, p. 188 :

« Le souci d’une authentique égalité des chances n’implique nullement une égalité des conditions, mais il requiert à l’évidence une prise en compte des effets de celle-ci en amont de l’école. La politique des zones d’éducation prioritaire (ZEP) est à cet égard essentielle pour faire que se réduise autant que possible ce qu’on a appelé un jour la « fracture sociale ». Il s’agit non de décréter une égalité de résultats, mais de promouvoir un processus d’acheminement vers l’égalité, afin de rendre crédible le triptyque républicain*. On replace ainsi chaque type de responsabilité à son niveau réel : on cesse d’instruire contre l’École un procès injuste et injustifié, qui a si souvent découragé la volonté d’instruire, voire de s’instruire. Une société malade de ses injustices et de ses obscurantismes doit d’abord s’interroger sur elle-même avant d’inculper sempiternellement l’École et ses exigences. Le culte de l’effort pourrait alors prendre un autre sens que celui d’une injonction qui semble parfois provocatrice, ou dérisoire, au regard des fossés qui séparent les hommes du point de vue économique et social. Et la référence devenue trop souvent incantatoire à l’idéal républicain pourrait reprendre toute sa portée dans la conscience commune. »

En vous appuyant sur vos connaissances historiques, philosophiques et sociologiques, ainsi que sur les débats actuels concernant la promotion de l’égalité des chances au sein de l’institution scolaire, vous exposerez les réflexions que suscite pour vous cette analyse, d’un point de vue pédagogique et éducatif.


* Le triptyque « Liberté, Égalité, Fraternité » est la devise de la République française.

Inscription Newsletter    Mentions légales   |    Gestion - MàJ le 17/12/2017    |    Déclaration CNIL 1550636     rss